le vent nous portera

27 janvier 2015

Abbaye de Daoulas - 11 2014 -

DSCF5212

DSCF5224

DSCF5225

DSCF5237

Posté par zirkal à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 janvier 2015

Les Franglaises - Nogent sur Oise - 01 2015 -

les-franglaises

Les Franglaises est un spectacle mêlant humour, musique, théâtre et danse. Le principe est simple: représenter en français les plus grands tubes anglophones… Une idée simple : présenter en français les plus grands tubes anglophones traduits de manière littérale et malicieuse, un peu à la façon actuelle des traductions automatiques d’internet, l’espièglerie en plus. Dès qu’un spectateur identifie le texte de la chanson ou son interprète, celle-ci est chantée en franglais à la sauce Tistics avec des arrangements vocaux originaux et des chorégraphies aussi soignées que décalées.  Une troupe de 12 comédiens, auteurs, musiciens et vidéastes, amateurs de jeux de mots savoureux, qui revendiquent un art Tistic… Réglé à la seconde, précis sur le plan vocal, chorégraphique et sur le jeu théâtral, «Les Franglaises» est un hommage de choix aux grands tubes pop. (Le Monde)

Posté par zirkal à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'arabe du futur - Riad Sattouf -

l'arabe du futur

Né d'un père syrien et d'une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d'abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d'être nommé professeur. Issu d'un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile. En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n'aide pas...), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n'a qu'une idée en tête : que son fils Riad aille à l'école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

Posté par zirkal à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

En finir avec Eddy Bellegueule - Edouard Louis -

eddy-bellegueule-1472553-616x0

"Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici." En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre. "Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici." En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Posté par zirkal à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



La cartoucherie - 06 2014 -

 

DSC00497

DSC00504

Posté par zirkal à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blast 4- Manu Larcenet -

Blast-T4-1

Dernier tome du chef-d'œuvre de Manu Larcenet, réussite artistique exemplaire, Blast ne peut laisser indifférent. De par sa forme d'abord, 4 albums denses, sombres, tragiques, bourrés jusqu'à la gueule d'une humanité débordante et d‘une sauvagerie fascinante. Mais aussi par ses qualités graphiques et narratives hors du commun qui en font un ovni éditorial. Ce 4ème tome clôt avec une maestria scénaristique rare, le parcours d'un homme captivant. Une conclusion coup de poing qui vous laissera KO.

Posté par zirkal à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Landerneau - 11 2014 -

DSCF5184

DSCF5187

DSCF5190

DSCF5194

Posté par zirkal à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

David Beck - Espace Matisse Creil - 01 2015 -

beck matisse

beck matisse 2

Après avoir été présenté au Palace de Montataire, le marteau de 2 m de long de l'artiste senlisien David Beck effectue un court déplacement jusqu'à l'espace Matisse de Creil. Cette pièce unique fait partie des créations que David Beck expose au public, à partir de vendredi et jusqu'au 28 février. Ce marteau de plus de 50 kg est le résultat d'un travail collectif, la tête du marteau sortant tout droit de la clouterie Rivierre de Creil. David Beck présente aussi ses peintures et autres installations à découvrir pendant un mois et demi à l'espace Matisse.

Posté par zirkal à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »