le vent nous portera

22 mars 2017

La discothèque parfaite de la chanson française - Stan Guesta & Gilles Verlan -

La discotheque-parfaite-de-la-chanson-francaise

Soixante ans de chanson française, depuis l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui, de la chanson réaliste au rap, d'Edith Piaf à M - ou Arnaud Fleurent-Didier, auteur de "La Reproduction"... Ce guide illustré se lit comme un roman, parcourt tous les genres et entraîne le lecteur dans un long et passionnant cheminement, en quête de la discothèque idéale. On découvre une lignée, plus évidente qu'on ne l'aurait cru, de Piaf à Greco, de Greco à Gainsbourg, puis Dutronc, puis Jonasz, puis Bashung, puis M... Ce lien entre les anciens et les modernes apparaît à chaque page.En 200 albums incontournables et une liste impressionnante de 2000 titres indispensables, voici donc le meilleur de la chanson française présenté, analysé, décortiqué avec une érudition sans faille

Posté par zirkal à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Justice - Woman -

justice-woman-nouvel-album-review

Le duo français aura pris le temps (5 années) pour donner un successeur à son explosif «Audio, Vidéo, Disco». Un retour coloré aux accents rock-funk et à la production chaleureuse truffée de bonne humeur, de guitares et de synthés.

Posté par zirkal à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les rencontres de Bernard Plossu - MEP - 03 2017 -

2b3ecc_df479c2bc841496ea27b16cbd3a117d8~mv2

bp12_italie_stromboli-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000

cbp01-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000

cbp02-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000

plossu 0

Bernard Plossu aime passionnément la photographie, les voyages et les rencontres. Depuis la fin des années 1960, à Paris, au Mexique, aux Etats-Unis, lors de nombreux voyages et séjours autour du monde, en Italie, en Espagne, en Belgique notamment, et partout en France, il a rencontré un très grand nombre de “collègues“ photographes et constitué ainsi une collection de 1 200 tirages environ, réalisés par plus de 600 auteurs de tous horizons. Bernard Plossu a fait don de l’ensemble de sa collection à la Maison Européenne de la Photographie en février 2016. Cet accrochage présente une sélection de 160 tirages environ, représentatifs de cet ensemble.

Posté par zirkal à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Patients

patients

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Posté par zirkal à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etunwan - celui qui regarde - Thierry Murat -

Etunwan--celui-qui-regarde_9839

13 juin 1867. Joseph Wallace est photographe à Pittsburgh. Marié à Marjorie, il a deux beaux enfants et son quotidien de portraitiste de notables et de leurs familles, lui assure un revenu confortable. Et pourtant, le voilà dans le train pour Saint-Louis rejoindre une mission d'exploration scientifique qui prendra route vers les immenses territoires à l'ouest du Mississipi, afin de gagner les Montagnes Rocheuses. L'expédition, dirigée par le Docteur Walter, est financée par le gouvernement afin d'explorer de nouvelles zones à cartographier et découvrir s'il y a de nouveaux gisements d'or ou de charbon, ou de nouvelles terres à coloniser. Composée des plus éminents scientifiques de la côte Est, Joseph Wallace est là pour photographier les régions traversées. Le voyage devrait durer plusieurs mois. Ce voyage, qui ne sera pas le dernier pour Joseph Wallace, et particulièrement sa rencontre avec les Indiens Sioux Oglalas, va bouleverser sa vie et la pratique de son art… Il va devenir Étunwan, Celui-qui-regarde.

Posté par zirkal à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 mars 2017

Ala.Ni - You & I Spring EP

alani-you & I

 

Autrefois choriste de Damon Albarn et Mary J. Blige, Ala.ni est une artiste aux multiples savoir-faire, vidéaste, auteur-compositeur, et surtout remarquable interprète. Ses ballades intemporelles, sa voix, son élégance gestuelle, tout nous touche.Son premier EP "You & I / Spring"  annonce les premières lueurs printanières, et présente un univers intimiste misant sur l'épure et le raffinement, autour de balades intemporelles et d'une voix en apesanteur

Posté par zirkal à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'arabe du futur 3 - Riad Sattouf -

Une-jeunesse-au-Moyen-Orient-1985-1987

Après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L'enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales…

Posté par zirkal à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cinq mille kilomètres par seconde - Manuele Fior -

cinq-mille-kilometres-par-seconde-01

Lucia et sa maman emmenage dans leur nouvel appartement italien sous le regard curieux de Piero, voisin habitant l'immeuble d'en face. En compagnie de Nicola, son inséparable ami, il grandit avec insouciance et se prend à rêver à sa belle voisine. Timide et réservé, il finit par la séduire malgré la rivalité amicale de Nicola, plus séducteur. Quelques années plus tard, nous retrouvons Lucia à Oslo où elle est étudiante. Elle a quitté Piero et se remet difficilement de sa rupture en tombant dans les bras de Sven, le fils de sa logeuse. De son côté, Piero est parti faire des fouilles archéologiques en Egypte. Alors que Lucia tombe enceinte, PIero apprend qu'il va devenir père. Les années ont passées mais ni l'un ni l'autre n'ont oubliés leur premier amour.   Cinq mille kilomètres par seconde est clairement une histoire d'amour. De ces amours qu'on n'oublie pas, de ceux qui vous marquent à vie et perdurent à travers le temps. Piero et Lucia se sont rencontrés, se sont aimés quelques mois (années ?). Ils se sont séparés pour une raison que l'on ignore. Et ils ont chacun continué leur route. Le destin les réunira encore mais pour combien de temps ?

Posté par zirkal à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2017

Kery James - Mouhammad Alix -

kery_james-mouhammad_alix-cd-fr-2016-fr3sh

Kery James revient avec un nouvel album MouHammad Alix ! Après plus de vingt ans de carrière et sept albums au compteur, Kery James s'est imposé sur la scène hip-hop française en tant que figure de proue du rap « conscient » grâce à sa plume réaliste et sincère évoquant les inégalités de la société. Trois ans après son dernier album et une tournée qui s'est terminée devant un Bercy complet, Kery James est de retour et il ne bâcle pas le travail. A la recherche perpétuelle de nouvelles sonorités et de renouvellement artistique, le rappeur fait de nouveau parler sa technique avec un engagement intact, un ton grave et pesant. « Qui prétend faire du rap sans prendre position ? », après une Lettre à la République qui traversa la dernière campagne pour l'élection présidentielle, Kery James entend remettre les enjeux au centre du débat. Son retour à la scène comme sur disque a l'urgence de ceux qui suivent le retrait volontaire. Que ses albums précédents furent certifiés d'or ou de platine semble n'avoir guère d'importance : ce qui se joue maintenant pour Kery James, c'est l'instant qui se construit à partir de ce nouveau départ ! (fnac)

Posté par zirkal à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tenue correcte exigée - Musée des arts décoratifs - Paris - 03 2017 -

tenue correcte

Avec "Tenue correcte exigée - Quand la mode fait scandale", le Musée des Arts décoratifs propose une exposition aussi singulière qu'ambitieuse car réflexive et se situant aux confins de l’histoire sociale et de l’histoire des modes. En effet, elle concerne les évolutions et les ruptures qui ont affecté le port et la mode du vêtement de ville et déclenché parfois de vives polémiques allant parfois jusqu'à l'intervention législative pour édicter des interdictions avant d'entrer dans les moeurs. Denis Bruna, conservateur des collections Mode et Textiles antérieures au 19ème audit musée qui en assure le commissariat, a relevé le défi et réussi l'exercice d'autant plus difficile qu'il couvre une large période, du 15ème au 21ème siècle, et que le vêtement, au-delà de son aspect purement fonctionnel, revêt une dimension sémiotique et, de surcroît, polysémique. De plus, le vêtement est directement impacté par la stratification sociale, le vêtement comme reflet de la condition sociale dans toutes ses déclinaisons jusqu'au communautarisme ainsi qu'indice voir symbole culturel ou cultuel contrairement au proverbe de l'habit ne fait pas le moine, et la sexuation de la société qui entraîne la différenciation des vestiaires masculin et féminin.

Posté par zirkal à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]