marais carnavala7

Le quartier du Marais abrite nombre d’hôtels particuliers, de jardins et de lieux atypiques souvent inconnus du public. En ouvrant à toutes les disciplines artistiques seize de ces lieux au patrimoine architectural exceptionnel, et en les décalant parfois de leur vocation habituelle, ce nouveau festival initié par le réseau « Marais Culture + » donne à voir autrement ce territoire artistique. Synonyme de renversement, de transformation et de rencontres, le carnaval est un moment de réinvention et d’expression d’une énergie vitale hors du commun. Raviver la tradition du Carnaval dans le Marais et réaffirmer l’identité multiculturelle, festive et créative de ce quartier typiquement parisien est plus que jamais nécessaire. Ce carnaval de rentrée, en décalage par rapport au calendrier traditionnel, est l’occasion de célébrer le 150e anniversaire du musée Carnavalet qui fermera ses portes au mois d’octobre pour une grande rénovation. D’un site à l’autre, curieux et amateurs, petits et grands, sont invités à explorer l’imaginaire carnavalesque à travers une programmation résolument pluridisciplinaire. Le Carnaval est bien entendu synonyme de fête et de partage : le bal électro-guinguette animé par Faubourg Simone au Carreau du Temple ouvrira ce week-end haut en couleurs. Au musée Carnavalet, dont les cours et les jardins seront transfigurés par les spectaculaires installations de feu de la compagnie Carabosse, le public costumé en « parisien d’hier et d’aujourd’hui » s’initiera à la danse historique comme aux pratiques urbaines contemporaines. Fabriquer son costume deviendra un jeu d’enfant au Centre Pompidou et une aventure artistique au Carreau du Temple où la créatrice Sakina M’sa proposera des ateliers « Vêtamorphoses ». Le Carnaval résonnera aussi dans la tradition littéraire, explorée par la Maison Victor Hugo et le musée Cognac-Jay. La profondeur historique et culturelle de cette tradition sera mise en perspective par le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme et le Mémorial de la Shoah à travers Pourim, fête qui célèbre la délivrance miraculeuse du peuple juif par la joie et le rire. Des performances artistiques seront proposées sur les parvis du Musée des arts et métiers et de la mairie du 3e ainsi qu’aux Archives nationales. Une halte théâtrale est également au programme à la Mairie du 4e avec le Collectif 49 701 qui revisite Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. Enfin, le week-end finira en chanson et en images par un concert exceptionnel de Chassol dans le jardin du musée Picasso.