her0

Les chansons de Her célèbrent les femmes avec lesquelles on se marie, autant que celles que l’on rencontre juste le temps d’une nuit. Pour raconter la bouche, les seins, la peau : une batterie, une guitare et deux voix haut-perchées. Her est un duo breton qui réunit Victor Solf et Simon Carpentier. Deux hommes qui n’ont pas encore sorti d’album entier, mais dont les quelques chansons publiées fixent déjà un cap : écrire des morceaux sensuels sans sortir les violons. Avec le minimum de moyens acoustiques ou synthétiques. Her Tape #1, c’est le titre de leur mini-album. On y trouve cinq morceaux inédits. Et pour certains d’entre eux, deux versions sont proposées : l’une, enregistrée en studio et l’autre dans les conditions d’un concert. Livrer les chansons en une prise. Comme s’ils jouaient face à un public. Ce n’est pas une lubie ni un gadget. Plutôt une façon d’être poussé dans ses retranchements. De dénuder encore plus les morceaux.